Monographies
des communes du canton du Cateau-Cambrésis

Saint-Benin

À propos de la monographie de SAINT-BENIN

La monographie de Saint-Benin fait partie des 17 monographies du canton du Cateau réalisées en 1899 à la demande de l'inspection primaire du Quesnoy. Avec 18 pages manuscrites, c'est l'une des plus courtes. Elle a été rédigée par S. COLLET, instituteur. Il n'y a pas d'effort de présentation particulier, et le texte, néanmoins tout à fait lisible, donne l'impression d'avoir été écrit rapidement.

Le contenu

La description de la commune est rapide et ne donne que des renseignements succincts, mais néanmoins précis sur quelques aspects essentiels, comme l'hydrographie (Saint-Benin est traversé par la Selle sur 3 Km ainsi que par la Rivierette, et possède trois moulins), et les voies de transports (les importantes lignes de chemin de fer Paris-Erquelinnes et Valenciennes-Laon traversent la commune).

Visiblement, l'auteur n'a pas cherché à trouver ailleurs que dans la commune des données : "Les documents historiques qui se trouvent à St Benin dans les archives sont presque nuls".

La grande richesse de la commune en eau ne retient pas vraiment son attention. Il mentionne simplement "quelques petites sources"sur la rive droite de la Selle et l'établissement situé au pied du viaduc "qui refoule l'eau jusqu'à Busigny". Pourtant jusqu'à aujourd'hui c'est l'eau de Saint-Benin qui alimente la ville de Caudry !

L'évolution de la population est bien étudiée, avec un tableau donnant les naissances, mariages et décès de 1859 à 1898. La partie sur l'histoire de l'enseignement est également bien détaillée. Quelques renseignements succincts sont fournis sur les moeurs des habitants.

Les illustrations

  • 1 plan sur une double page (limites communales et voies de communication seulement)
  • 1 photographie (pâlie) de la construction emblématique de Saint-Benin : le Viaduc sur la Selle pour la ligne de chemin de fer

Transcripteur : Jacques BOUVART
Introduction : Christiane BOUVART



Télécharger la retranscription en PDF (3,3 Mo)

Consulter les scans du document original


Le contenu de ce site est sous licence Creative Commons CC BY-NC-ND 3.0