Monographies
des communes du canton du Cateau-Cambrésis

Pommereuil

À propos de la monographie du POMMEREUIL

La monographie du Pommereuil est la 12e monographie de l’ensemble commandé par l’inspection académique aux instituteurs des communes du canton du Cateau en 1899.

De taille respectable (71 scans, y compris la couverture et les rares illustrations), elle est écrite d’une écriture soignée et élégante, hélas altérée par les scans qui ne lui rendent pas justice.

Le texte est bien aéré et les différents paragraphes sont séparés par des traits dotés de fioritures tellement originales que nous n’avons pu résister au plaisir de les reproduire dans ce tapuscrit.

Le contenu

La géographie physique est évacuée rapidement (pas de renseignements sur l’étymologie des écarts et lieux-dits, le minimum sur le relief, l’hydrographie, le bois et les voies de communication, quelques précisions intéressantes sur la géologie), à l’exception d’un développement passionnant et tout-à-fait remarquable (dans le chapitre Faune et flore !) sur la culture du houblon, agrémenté de dessins sur les instruments utilisés.

La géographie historique est la partie la plus importante.

L’auteur nous renseigne d’abord sur l’étymologie du nom du village, puis dresse un bref historique du Moyen-âge à 1794, relevant les différentes épreuves qu’eurent à subir les habitants de ce qui ne devint commune indépendante qu’en 1793.

Puis, vient la description de la « bataille du Cateau » de mars 1794, déjà rencontrée dans d’autres monographies, et qui marquait encore visiblement les esprits de la région en cette fin de XIXe siècle. A ce développement, il intègre des révélations originales, notamment sur un cas de trahison raconté à l’auteur par « plusieurs vieillards ».

Parmi les personnages célèbres, l’auteur insiste particulièrement sur le François Stanislas Cloëz, né à Ors dans une rue qui allait par la suite être rattachée au Pommereuil. Cette personnalité est d’ailleurs mentionnée, beaucoup plus brièvement, dans la monographie d’Ors.

Les développements consacrés à l’église (complété plus loin par des précisions sur différents curés du Pommereuil) et aux écoles se révèlent très intéressants.

L’auteur n’a garde d’oublier les listes habituelles (instituteurs, institutrices et résultats scolaires, maires, curés) et les chiffres concernant la population et son évolution récente.

Parmi les pièces justificatives et complémentaires placées à la fin de la monographie, signalons une charte remarquable en ancien français et un long courrier daté du 1er fructidor an II de la République.

Les illustrations

Peu d’illustrations ici.

  • Le plan du territoire du Pommereuil, réalisé avec soin ;
  • Une unique (et petite) photo d’une personnalité du Pommereuil ;
  • Le plan de l’école des garçons ;
  • Ainsi que le plan de l’école des filles (scanné par nos soins).

Le transcripteur,
Jacques BOUVART



Télécharger la retranscription en PDF (5,3 Mo)

Consulter les scans du document original


Le contenu de ce site est sous licence Creative Commons CC BY-NC-ND 3.0