Monographies
des communes du canton du Cateau-Cambrésis

Ors

À propos de la monographie d'ORS

C’est la 11e des 17 monographies du Catésis réalisées par les instituteurs sur demande de l’inspection primaire du Quesnoy en 1899. Elle est assez importante en volume, puisqu’elle représente 61 pages manuscrites (y compris les illustrations et la couverture).

L’écriture de l’auteur est grande et bien lisible en général, quand quelques ratures ne viennent pas compliquer les choses.

Le contenu

La géographie physique présente un intérêt inégal. Les surfaces cadastrales et leur évolution sont scrupuleusement répertoriées, même s’il y a quelques erreurs dans les totaux. L’étymologie des noms propres nous semble trop rapide et parfois contestable. Si le relief et la géologie sont évacués en quelques phrases, l’hydrographie, avec des précisions sur le percement du canal de la Sambre à l’Oise, le chemin de fer, avec des renseignements sur le trafic ferroviaire de l’époque, les bois et forêts, avec des développements sur le Bois l’Evêque, ses essences, son exploitation et ses nombreux corbeaux, les voies de communication, avec indication de la longueur et de la largeur (surprenante) des chemins, se révèlent une mine d’informations.

Dans la partie géographie historique, l’auteur retient trois événements remarquables, nous fait connaître quelques personnages célèbres du village, retrace l’histoire de l’église, du cimetière, des chapelles et de l’ermitage. Il s’attarde ensuite judicieusement sur le château-fort de la Malmaison (déjà quasiment disparu en 1899) en nous livrant 2 anecdotes significatives. Puis il brosse l’histoire des écoles du village (avec des précisions intéressantes sur le mode de nomination des enseignants au XIX e siècle) et décrit leur situation actuelle, nous présente la mairie, suivie de la liste des maires, puis des curés, nous montre l’évolution de la population depuis une cinquantaine d’années et conclut par quelques particularités des habitants d’Ors.

Les illustrations

Ici, pas de photographies, mais des cartes et des dessins, tous reproduits dans la version tapuscrite.

  • un plan du territoire de la commune ;
  • un dessin de l’église ;
  • un dessin de la chapelle Saint-Hubert ;
  • un plan de situation de la Malmaison ;
  • un dessin de la façade de l’école des garçons ;
  • un plan de l’école des garçons ;
  • un dessin de la mairie.
On remarquera que l’école des filles n’a pas eu l’honneur d’un dessin.

Le transcripteur,
Jacques BOUVART



Télécharger la retranscription en PDF (10,6 Mo)

Consulter les scans du document original


Le contenu de ce site est sous licence Creative Commons CC BY-NC-ND 3.0