Monographies
des communes du canton du Cateau-Cambrésis

Maurois

À propos de la monographie de MAUROIS

8 e de la série des monographies de 1899 des communes du canton du Cateau, la monographie de Mauroy est relativement courte (33 pages manuscrites y compris la couverture et les illustrations) et présente quelques aspects tout à fait originaux.

L’écriture est lisible et les mots incertains sont rares (il y a doute sur quelques noms propres). Le plan de ce texte est bien visible, un seul titre ayant été ajouté par nos soins.

Le contenu

La Géographie physique n’est pas négligée (plus de huit pages manuscrites) et précise notamment la situation géographique du village, la superficie des propriétés imposables, la constitution du sol et la manière dont il est travaillé, l’hydrographie, le bois et les voies de communication.

La partie proprement historique nous présente en premier lieu d’intéressantes considérations sur l’étymologie du nom du village et de deux lieux-dits. Les événements historiques (peu nombreux) sont rapidement passés en revue ; les voies romaines sont évoquées (Maurois est traversé par la chaussée Brunehaut).

Puis, l’auteur évoque l’église dédiée à Saint Nicolas, sa date de construction (1762), son aspect extérieur et surtout ce que l’on y trouve à l’intérieur, ainsi que la cloche récemment remplacée (1897) et le cimetière qui est encore attenant à l’église.

Quelques mots évoquent un tilleul remarquable, hélas abattu dans les années 1830.

Puis un paragraphe très intéressant est consacré au calvaire tout-à-fait remarquable de Maurois.

Le chapitre suivant est dédié à l’enseignement dans le village et à son évolution dans l’histoire, avec les listes d’instituteurs et d’institutrices.

Sont présentées ensuite les listes habituelles des maires et des prêtres, quelques précisions sur l’évolution de la population.

La monographie se conclue sur les particularités des habitants, sur leur mentalité et sur leurs distractions favorites.

Les illustrations

Il n’y a pas de photographies dans cette monographie, mais plusieurs plans.

  • Le plan du village (réalisé au dos de la page de titre, ce qui le rend par endroits peu lisible ;
  • Le plan de l’église, du cimetière et du presbytère ;
  • Le plan de l’école des garçons ;
  • Le plan de l’école des filles

Le transcripteur,
Jacques BOUVART



Télécharger la retranscription en PDF (12,6 Mo)

Consulter les scans du document original


Le contenu de ce site est sous licence Creative Commons CC BY-NC-ND 3.0